Le pouvoir (magique) des conteurs d’histoire

 
pouvoir-magique-histoire.jpg

Faire ressentir
des émotions

Le storytelling n’est pas une couche de vernis qui serait appliquée sur un contenu donné. L’histoire est au service du fond, mieux, elle est le fond.

 

L’importance de la mise en récit


 

Steve Jobs était un orateur de génie. Un de ceux qui savaient donner du sens, fédérer autour d’un message fort et inspirer ses interlocuteurs pour relever des défis qui paraissaient impossibles.

Martin Luther King ? Idem.
Jean Jaurès ? Idem.
Barack Obama ? Idem.
Oprah Winfrey lors de la réception de son Golden Globes d’honneur le 7 janvier dernier ? Idem.
Les meilleurs orateurs et oratrices passés sur la scène des conférences TED ? Idem.

Mais quel est leur point commun ? Au-delà de leur excellente maîtrise des techniques oratoires, autant sur le fond que sur la forme, ce sont tous des conteurs d’histoire. D’ailleurs, selon Steve Jobs, ces derniers établissent « la vision, les valeurs et le calendrier d’une génération entière à venir »

Et c’est pourquoi le succès planétaire de la marque Apple doit beaucoup à cette capacité de mettre son projet en récit. Des années après sa mort, les histoires demeurent au cœur de la communication de la firme comme le prouve la nouvelle campagne publicitaire dédiée à l’Apple TV qui met en lumière le rôle et les secrets des plus grands conteurs d’histoire.

 
 

1

Un fil conducteur et un message fort

Une histoire captivante, à même d’inspirer et de fédérer, nécessite d’avoir une forte raison d’être.


 
 

2

Un héros attachant

Toute histoire prend vie à travers un héros. Ce dernier permet à l’audience de s’identifier et de se mettre à sa place.


 
 

3

Un conflit

Une excellente histoire commence toujours par un besoin non satisfait, souvent intérieur, qui attise un désir et appelle à changer le cours des choses.


 
 

4

Une structure

La structure d’une histoire répond à la question : que souhaitez-vous que l’audience sache et à quel moment ?


 
 

5

Des émotions fortes

Les émotions permettent de créer de la passion pour vos idées et pas simplement une adhésion de raison.


 
 
 
Grégoire Charrassin